Actualités

Exposition de sculpture : Danièle DEKEYSER

La sculptrice présente ses dernières sculptures à Rouen.



Sociétaire du Salon des Artistes Français et du Salon d’Automne, Danièle DEKEYSER a été l’invitée d’honneur d’une cinquantaine de salons de villes françaises. Ses œuvres ont été récompensées par plus de quatre vingt prix et médailles dont :la médaille du Président de la République, la médaille d’Argent de la Ville de Paris, le grand prix Andrei-Graec de la Fondation Taylor, la médaille d’or du Salon des Artistes Français, la médaille d’or du salon Violet… 

Danièle DEKEYSER

Sculpteur

"...Des formes anguleuses se composant et se complétant entre elles pour donner une dynamique, des positions souples qui confortent le mouvement, des couleurs sobres, une recherche plastique en profondeur, allant chercher le muscle sous la peau, et vous avez réuni en quelques mots les différentes définitions des motivations de DEKEYSER.

Mais tout ne se dit pas si simplement, car la jeune femme que sculpte DEKEYSER a un double aspect. Son visage est presque enfantin, ses bras sont fragiles, mais son avant bras est puissant et la main est forte. Ce qu'elle saisit, elle le tient bien. Son buste est celui d'une femme avec de jeunes seins, fermes et petits, mais bien mûrs. Son bassin est fait pour enfanter et les jambes sur lesquelles porte son corps sont solides, presque athlétiques.

Composition faite de contrastes, lesquels sont une preuve de l'indépendance de création de l'artiste.  

Née en 1944, DEKEYSER nous vient de la publicité ou elle a exercé en premier, avant de devenir sculpteur, après être rapidement passée par la peinture.

 

Ses sculptures sont à la recherche de la lumière. Chacun va la chercher sur ses faces aux multiples orientations. Elle est développée encore plus par son aspect anguleux, fait pour agrandir son champ visuel pour obtenir de nombreux reflets.

L'artiste inscrit avec force un message, que le rayon lumineux va déchiffrer et chanter ou chuchoter selon l'humeur du temps. Mais pour DEKEYSER, elle est une fois l'œuvre terminée, dans le cas du musicien qui crée, et dont l'interprétation va par la suite dépendre du lieu ou du public qui l'écoute, comme du jeu de l'instrumentiste. Ici c'est la lumière et le regard qui auront le dernier mot de l'interprétation..."

                     Christian GERMAK (ARTS ACTUALITES MAGAZINE - nov 1998)

« …Soucieuse des relations qu’entretiennent l’homme et son espace. DEKEYSER élabore une sculpture où s’amalgament ombre, lumière, relief, pli et mouvement. Alliant spontanéité et précision du geste, elle libère de leur carcan les personnages de ses visions, ébauchant avec soins formes et mouvement et dénotant avec sensualité une vision de la femme à la fois torturée et fragile. Chacun de ses personnages est ainsi un dédale de formes souples, une mise en lumière de ce que les corps tentent de cacher imparfaitement : une œuvre sensuelle et passionnée où se décline en aspérités repoussantes et caressantes à la fois des formes anguleuses et saillantes, et plus que des personnages des individus en quête de lumière et de repli sur soi… »                                                          Emeric DIETZE (Critique)