Actualités

Exposition du sculpteur Japonais Tetsuo HARADA du 12/10 au 23/11/13.

L'’exposition personnelle de l'’artiste international Tetsuo HARADA vous est présentée dès le 12 octobre 2013.



Exposition personnelle “Tetsuo HARADA”
Du 12 octobre au 23 novembre 2013.                 
Contact : C. LONGHI : 06 98 23 79 01
Tetsuo HARADA. La galerie de l’Espace de la Calende, située au 31, rue du Bac à Rouenvous présente l’exposition personnelle de sculpture et de dessins de l’artiste international Tetsuo HARADA du 12 octobre au 23 novembre 2013.
Le sculpteur franco-japonais Tetsuo HARADA expose à la galerie plus de 30 œuvres : sculptures, peintures et dessins, reprenant les créations récentes d’un artiste imprégné des idées d’union, de paix et de nature.
 
Tetsuo Harada est né en 1949 à Niigata au Japon, il étudie aux Beaux-arts à Tamabi à Tokyo entre 1968 et 1972, où il participe à de nombreux symposiums et fait des expositions personnelles dans des galeries à Tokyo. Puis, après un voyage à travers l’Europe, il s’installe à Paris en 1973 et fréquente les Beaux-arts (ENSBA), Quai Malaquai à Paris. Actuellement son atelier de recherche se trouve à la Bastille à Paris et son atelier de production est à Fresnay l’Evêque en Beauce entre Orléans et Chartres. Il enseigne les arts plastiques à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Versailles. Il met en place des échanges entre les écoles d’art et les universités entre l’Asie et l’Europe.
L’œuvre de Tetsuo Harada ce sont des formes, mais surtout des rapports, des relations. Il tisse des liens visibles et invisibles contenant ses messages de Paix d’amour et de fraternité.
Son œuvre s’articule autour du « Tricot de la Terre » c’est un ensemble de sculptures qui couvre le monde. Le « Tricot de la Terre » fait de boucles et de liens traverse la planète, la nourrit, l’unifie. Les mailles symbolisent la volonté de dialogue et de Paix d’Union tissées afin de réunir les hommes, les peuples et les continents.
De 2008 à 2010, avec la galerie Martel Greiner à Paris il a fait une exposition personnelle, puis Lille Art Fair, Brafa, Salon des collectionneurs, Art Paris.
En 2006; il a exposé au «centre d’art et de culture de Meudon» une cinquantaine de travaux, films, sculptures, dessins, peintures.
En 2005 à l’occasion de 3 expositions personnelles, «Tetsuo Harada rétrospective des 30 ans de sculptures en Europe» dans des musées au Japon;
NAF «Niitsu Art Forum» Niigata du 19 avril au 3 mai. Toki messe à Niigata du 15 juin au 16 août. NOM «The Niigata Prefectural Museum of Modern Art» à Nagaoka Niigata, du 17 décembre au 15 janvier 2006.
Pour ses expositions en 2005, il a sortit sa monographie de 352 pages en français, japonais et anglais dont son fils César Minoru âgé de 21 ans est l’auteur.
Ses motivations en faveur de la Paix l’ont conduit déjà en1974 en Allemagne, avant la chute du mur de Berlin, de sculpter dans un bloc de marbre blanc, « die Hand Von Boudha ».
 
 
En 1975 à Paris il expose dans les jardins des Champs Elysées «la Prophétie».
En 1976 en Espagne sous le règne de Franco, il sculpture dans du marbre « la Mano de la Paz ».
En 1991 il est lauréat du concours de sculpture pour les Jeux olympiques d’hiver à Albertville en Savoie.
En 1992 commande publique pour la Ville de Kajigawa au Japon, il réalise une sculpture environnement pour la Paix sur le concept du Tricot de la Terre, «38ème parallèle» en granit rose de Perros-Guirec. H400, dallage 570x500, sphère 120, axe de 10 mètres de long. Le 38ème parallèle sépare encore aujourd’hui la Corée du Nord et la Cotée du Sud.
Désormais ses sculptures sont empreintes de ce désir de générosité aux formes douces, maternelles et sensuelles qui nous procurent le bien être et le réconfort dans une ambiance méditative.
 
ATELIERS
Les ateliers de Tetsuo Harada forment un univers rassemblant une faune de petits êtres de pierre ou de papier d’une grande diversité, sans jamais pourtant que cette multiplicité ne devienne hétéroclite. Dans tous les cas, un caractère sensuel, charnel, s’exprime non seulement au travers des courbes, du lisse des formes, de la caresse du matériau, mais surtout par la mise en place d’un imaginaire sensible, où des figures éclosent, s’ouvrent et se dénudent, se cachent, s’entremêlent, s’unissent, se lient, s’englobent des façons les plus variées.
Tout autant que ses grandes sculptures-environnements, les œuvres de petites dimensions de Tetsuo Harada impliquent le public et l’invitent à participer à une rencontre, plus confidentielle, voire intime. Dans l’intimité de l’atelier en marge de l’exécution collective des grands projets de sculpture-environnement, Harada trace, façonne, taille, modèle, moule des œuvres de petites dimensions. Ces œuvres témoignent d’incessants retours, de réflexion, d’insatisfaction, de recherche, constituant les temps et les jalons d’un parcours et d’une intrigue secrétée au cœur de l’atelier, tantôt un moment de détente au retour d’un chantier ou d’un cours, tantôt un moment de bouillonnement, une nouvelle trouvaille qui attend de s’affirmer et de trouver son public, son environnement.
 
DIVERSITÉ
Il y a bien sûr des œuvres en trois dimensions : des sculptures à part entière, en bronze, bois, marbre, granit ou parfois à partir d’un simple galet, se différenciant des sculptures monumentales par leur seule échelle. Il y a enfin des dessins et des peintures. Il travaille les uns et les autres en sculpteur, délaissant le chevalet pour la table à dessin ou le carnet de croquis dont il ne se sépare jamais : de vigoureuses hachures façonnent ses dessins avec de grandes plages d’ombre et de lumière, y imprimant le plus souvent un relief et un volume marqués ; ses peintures s’ornent en fait de matériaux bruts tels que poudres de métaux, or, argent, bronze ou cobalt, qu’il dilue et fixe, ou de pastel aux couleurs éclatantes qui semblent des pigments écrasés à la surface du papier.
PUBLIC / PRIVÉ
Et comme pour les sculptures-environnements, le spectateur est amené à participer : s’il ne peut physiquement parcourir et pénétrer un espace concret tel que c’est le cas dans les œuvres de grandes dimensions, il est cette fois-ci convié, de simple public, à devenir acteur d’une rencontre à caractère bien plus privé.
 
 
ART PUBLIC
Il a gagné beaucoup de concours d’art public depuis 1976. Il a réalisé plus de 40 sculptures à l’échelle monumentale dans de nombreux pays: France, Japon, Grèce, Italie, Allemagne, Espagne Danemark.
Ses sculptures en taille directe sont en majeure partie en granit pour garantir la conservation des monuments. Ce travail de taille directe et de « ronde bosse » demande une grande concentration et une énorme volonté de caractère. Parmi ce travail très important d’art public, le tournant de sa carrière se produisit lorsqu’il remporta le concours organisé d’abord par la Ville de Nanterre, puis le concours international pour les jeux olympiques d’hiver d’Albertville en France.
Dans le cadre du programme national écologique au Japon en 1995, il a réalisé un bas-relief de 120 mètres de long 16 mètres de haut et des nombreuses sculptures (250 tonnes de granit, 500 pièces sculptées et polies) pour le barrage de Tazawako-Akita au Japon, en collaboration avec les ingénieurs de l’Équipement.
 
EXPOSITIONS PERSONNELLES
Récemment, il a fait plusieurs expositions personnelles:
- en France, au Centre d’art et de culture de Meudon ainsi qu’au Musée de Meudon.
- à la galerie Tetsuo Harada est né en 1949 à Niigata au Japon. Au lycée, il étudie le dessin assidument et entre aux Beaux-arts de Tamabi à Tokyo entre 1968 et 1972. Il se sent proche de la sensibilité artistique occidentale (qu’il s’agisse de sculpture : Henry Moore, Barbara Hepworth, Brancusi, Isamu Noguchi, ou de musique : les compositeurs classiques européens, les Beatles, Keith Jarrett, Miles Davis, Aznavour, Montand). La sculpture en taille directe le relie à la Terre. Il participe à des symposiums à Akita et Shodoshima. Durant ses études, il expose ses sculptures à Tokyo et Niigata. Puis, il parvient à voyager en Europe et s’installe à Paris en 1973. Il fréquente les Beaux-arts de Paris participe aux concours d’art public et symposiums en Europe. Sa carrière de sculpteur est dorénavant internationale. Sa production plastique et graphique vont de pair et lui permettent de traduire ses rêves et sentiments, en explorant des matières et des techniques diversifiées. Il croit en l’Homme et en ses valeurs et partage son temps entre création et l’enseignement des arts plastiques, à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles ENSAV depuis 1983.
Erie Martel Greiner qui a exposé ses sculptures et dessins lors de foires internationales.
- au Japon. Dans le musée N.A.F. (Niitsu Art Forum) à Niigata du 19 avril au mai 2005,
- puis au musée N.O.M. (The Niigata Prefectural Museum of Modern Art) à Nagaoka du 15 décembre 2005 au 15 janvier 2006 et
- à l’International Convention Center de Niigata en juillet et août 2005.
 
 
Land-art
En 2003 et en 2005, Tetsuo HARADA réalise en collaboration avec deux agriculteurs Beaucerons, deux land art « les Champs de la Beauce », œuvre minérale et végétale de 5 hectares en plaine près de Chartres, à Louville la Chénard et à Autheuil en Eure et Loir. Plantes médicinales, aromatiques, alimentaires, bioénergétiques, une centaine de variétés de plantes formaient un tableau végétal changeant de jour en jour. Il a ponctué les promenades de ses sculptures en pierre. Près de 20.000 personnes visites ses land-art.
En 2001 il expose 28 sculptures de taille humaine dans les jardins de l’Evêché, au chevet de la Cathédrale de Chartres pendant 8 mois avec la Ville de Chartres. Avec Monum (Monuments historiques) Il fait une exposition de ses dessins de la Cathédrale de Chartres «En hommage aux bâtisseurs et à l’architecture de la cathédrale de Chartres».
- En Hollande, en 2000 à l’Université de Leiden, il expose 19 sculptures pendant 9 mois dans les Jardins de Von Siebold (le plus ancien jardin botanique d’Europe) dans le cadre de la Commémoration des 400 ans de relation entre la Hollande et le Japon. 67000 visiteurs viendront découvrir les nouveaux aménagements et l’exposition recevra la visite de l’Empereur et l’Impératrice du Japon, le Roi et la Reine Béatrix des Pays Bas.
- A Paris, il expose sur 3 étages 500 m2 à l’Espace de Nesle à Paris, où il fait une rétrospective de trente années de travail, montrant des sculptures, dessins, peintures, pastels, maquettes, photos de ses réalisations monumentales.
Il a exposé à New York Manhattan à la Greely square galerie.
Son atelier en Beauce se situe dans le village de Fresnay l’Evêque 28 Eure et Loir, où il présente en permanence sur 3 niveaux (900 m2) de nombreux dessins, maquettes, peintures dessins et sculptures. Ces bâtiments servaient de coopérative agricole avant qu’ils ne soient réhabilités par de jeunes architectes. L’atelier de productions de pierre, bois, fer sont clairement identifiables par les différents outillages nécessaires à chaque type de matières. Des engins de manutentions sont au service permanent des blocs en transformation, en métamorphoses.
 
BIOGRAPHIE
Tetsuo Harada est né en 1949 à Niigata au Japon. Au lycée, il étudie le dessin assidument et entre aux Beaux-arts de Tamabi à Tokyo entre 1968 et 1972. Il se sent proche de la sensibilité artistique occidentale (qu’il s’agisse de sculpture : Henry Moore, Barbara Hepworth, Brancusi, Isamu Noguchi, ou de musique : les compositeurs classiques européens, les Beatles, Keith Jarrett, Miles Davis, Aznavour, Montand). La sculpture en taille directe le relie à la Terre. Il participe à des symposiums à Akita et Shodoshima. Durant ses études, il expose ses sculptures à Tokyo et Niigata. Puis, il parvient à voyager en Europe et s’installe à Paris en 1973. Il fréquente les Beaux-arts de Paris participe aux concours d’art public et symposiums en Europe. Sa carrière de sculpteur est dorénavant internationale. Sa production plastique et graphique vont de pair et lui permettent de traduire ses rêves et sentiments, en explorant des matières et des techniques diversifiées. Il croit en l’Homme et en ses valeurs et partage son temps entre création et l’enseignement des arts plastiques, à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles ENSAV depuis 1983.
EXPOSITIONS PERSONNELLES
Tricot de la Terre, Saint Saturnin 63 - 2011
Istituto di Skirptura, 6 rue Jacques Jordaens Bruxelles - 2010
Galerie Martel Greiner, 71 bd Raspail 75006 Paris - 2008
Centre d’art et de culture à Meudon (92) - 2007
Centre Georges Pompidou Paris - librairie Flammarion - 2006
Les Champs de la Beauce, land-art de 5 hectares à Autheuil 2005 -France
Musée d’art moderne de Niitsu N.A.F. Niitsu Art Forum - Japon - 2005.
Musée d’art moderne N.O.M. Nagaoka - Japon - 2005
Toki Messe - Niigata International Convention Center - Japon - 2005.
Hôtel de ville de Janville 28 - France - 2004
Les Champs de la Beauce, land-art de 5 hectares à Louville la Chenard 2003 - France
OPAC de Reims 51 - France - 2003.
Atelier Harada - Fresnay l’Evêque 28 - France - 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006
Jardins de l’Evêché, Cathédrale de Chartres - France - 2001
Tour Jehan de Beauce - Cathédrale de Chartres (MONUM) 2001
Viaduc des Arts - Paris - 2000.
Hortus Botanicus - Leiden Hollande - 2000.
Mac 2000 - Paris - 1998, 1999, 2001, 2002.
Musée d’art moderne de Niitsu N.A.F. - Japon -1998 - 2005.
Espace de Nesle - Paris - 1997.
Galerie Galo - Niigata - Japon - 1986 - 1987, 1988, 1989, 1995.
Chambre de Commerce de Reims - France - 1987.
Hôtel de Ville de Savigny le Temple - France - 1987.
Chapelle St Leonard - Croissy sur Seine - France - 1986.
Galerie Pierre Lescot - Quartier des Halles à Paris - 1977, 1982. Artiste permanent
Galerie KO - Niigata - Japon - 1977, 1978. Artiste permanent
Hokuetsu Bank - Nagaoka - Japon - 1977 - 1978
Galerie Tokiwa - Tokyo - 1972. Galerie Oshima - Joetsu/Niigata - 1972
Galerie Nirenoki - Tokyo – 1971
 
 
SCULPTURES MONUMENTALES DANS DES COLLECTIONS PUBLIQUES ET PRIVEES
France : Paris 75, Fresnes 92, Reims 51, Nanterre 92, Roanne 42, Raucourt 08, Sedan 08, Dormans 51, Biarritz 64, Nouvion sur Meuse 08, Lanhelin 35, Sainte Ménéhoulde 51, Plouguerneau 29, Evry 91, Taissy 51, Saint Brieuc 22, Chalons en Champagne 51, Basse Goulaine 44, Montpellier 34.
Japon: Akita, Kyowa, Tazawako, Nakano-Tohyo, Niigata, Niitsu, Shibata, Kajigawa, Nagaoka, Ysauda, Shodoshima.
Espagne: Hecho-Huesca.
Danemark: Farum
Grèce: Musée d’art moderne de Skironio, musée d’art moderne de Kiffisia - Athènes.
Allemagne: Homburg enSaarland.
Suisse: Genève.
USA: New-York. Los Angeles
SYMPOSIUMS ET BIENNALES
Salon de Mai, Paris 11eme - 2009 - 2010 - 2011
Biennale 109 - Cité des Arts Paris - 2003 -2005 - 2007 - 2009 - 2010
Biennale de sculptures à Yerres 91, Propriété Caillebotte - 2007 - 2009
Symposium Farum/Danemark - 1999.
Symposium Lanhelin/Bretagne - France - 1993. (Organisateur)
2ème biennale de Sénart - France - 1993.
Symposium de Taingy dans l’Yonne - France - 1993.
Museum Kiffisian, Skironio - Athènes Grèce - 1985, 1987.
Symposium éphémère, Croissy sur Seine - France - 1987.
Symposium international Huesca, Espagne - 1975.
Symposium à Homburg Saarland - Allemagne - 1974.
Symposium de Shodoshima - Japon - 1970.
Symposium de Tawazako, Akita - Japon – 1969
 
EXPOSITIONS COLLECTIVES
Galerie Pierre-Alain Challier Paris - 2011
Fondation Datris Isle sur Sorgue
Musée Marcel Desal à Dreux 28
ART PARIS Gallery Kalman Maklary de Budapest - 2010
BRAFA à Bruxelles Galerie Hélène Greiner Paris - 2008, 2009
Musée d’art et d’histoire de la Ville de Meudon - 2008
Lille Art Fair Galerie Martel Greiner - 2008
Art en Capitale au Grand Palais à Paris, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011
Saint Nom la Bréteche 78 - France, 2005
Galerie Capazza Nancay - France - 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009
Musée d’art moderne Bandai Jima Niigata - Japon - 2004
3P Evreux 27 - France - 2003
Socles en stock Orléans 45 - France -2003
Cinq artistes japonais à Nantes - France - 2002
Printemps de la sculpture Chantilly - France 2002
Art et Matieres à Maisse 91 - France - 2002
Exposition sans frontières Tokyo - Japon - 2001, 2003, 2004
Greely Square Gallery, New-York - 2000
Vittel d’art, Vosges - 1999.
Exposition de sculpture Farum - Danemark - 1999
Salon itinéraires Levallois-Perret - France - 1999
Salon Urbest Metz 54 - France - 2000
Ploumenec, Bretagne - 1994
Biennale de Melun-Sénart, Seine et Marne - 1993
CFDT Belleville - Paris -1988, 1989
Galerie Intervention à Toulon Var - 1988Exposition prestige de Mauléon Vendée - 1988
Galerie Pierre Lescot 10 ans - Beaubourg Paris - 1987
Salon de Savigny le Temple 91 - France - 1986
UNESCO Paris ARPA/AIAP France 1986
Exposition d’artistes japonais - Brie sur Marne - France - 1985
Sculptures petits formats Athis-Mons 91 - France - 1985.
100 sculpteurs face au public - Saint Cloud - France - 1985
Salon “Grands et jeunes d’aujourd’hui” à Paris - Grand Palais - 1979, 1980, 1981, 1982, 1983, 1984,
1985, 1986, 1987, 1991, 1992, 1993, 1994, 1996,
Musée de Maubeuge 59 -Sculptures d’Europe - France - 1985
Centre ARPA Paris, France, 1984.
Art contemporain centre hospitalier de Reims 51 - France - 1983
Exposition 83 à la Maison des artistes rue Beyrrier - Paris - 1983
Salon d’art et métal Evry 91 - France - 1982
FIAP Evry -91- France 1982
Biennale de sculpture contemporaine à Croissy sur Seine 78 - France - 1982, 1984, 1985, 1987.
Exposition Internationale de sculptures à Ste Geneviève des Bois - France - 1982, 2002
L’art dans la rue Evry 91 - France - 1981, 1982
Salon de Corbeil 91, France - 1981,
Espace Corole à Créteil - France - 1981,
Triennales de sculptures au Grand Palais - Paris - 1981
Salon d’Etampes 91 - France - 1981,
Salon de Dammarie les Lys 91 - France - 1980, 1981, 1982
Salon de Fontenay sous Bois - 1980, 1981,1982.
Salon des réalités nouvelles - 1983, 1984.
Salon des comparaisons - 1986, 1988.
Groupe prestige de Mauléon - 1988.
Gare de l’Est à Paris - Varia 1986, 1987.
Exposition à la Maison des Artistes - Paris - 1983
Exposition de groupe à Saint loup - Auvergne - 1980.
L’art en plus - gare de l’Est - Paris - 1980.
Salon de Montrouge - France - 1980, 1981, 1982, 1983, 1984
Exposition au Chateau fort de Sedan 08 - France - 1979.
Salon des contradictions - Centre américain - Paris -1976,
Galerie Paris Sculpt- Paris- 1976
Salon de Charenton le Pont - France - 1976,
Salon d’Automne Grand Palais - Paris - 1975, 1976, 1996.
Hôtel de ville de Huesca - Espagne - 1975.
Galerie d’art Jean Minet - Place Beauvau - Paris 1975 et 1976 - artiste permanent
Galerie Monika Beck - Homburg - Allemagne -1974
Maison des jeunes - Nanterre - France - 1974
Salon de la Jeune sculpture dans les Jardins des Champs Elysées - Paris - 1974, 1975, 1976, 1979, 1980
Salon Kodo Bijitsu, Kyokai - Tokyo - 1969, 1971.