Actualités

Exposition "Jean-Marie PETITHON, Marc TOURET" du 30/03 au 27/04/13

Une nouvelle exposition de peinture et sculpture : « Jean-Marie PETITHON et Marc TOURET » jusqu'au 27/04/2013. Vernissage samedi 30/03 à 17h.



«Jean-Marie PETITHON, Marc TOURET»
Du 30 mars au 27 avril 2013.


L’Espace de la Calende, galerie d’Art Contemporain situé au 31, rue du Bac à Rouen, à quelques pas de la cathédrale de Rouen vous présente une nouvelle exposition de peinture et sculpture :
« Jean-Marie PETITHON et Marc TOURET » du 30/03 au 27/04/2013.
Cette nouvelle exposition de peinture et sculpture à la galerie de l’Espace de la Calende va permettre de découvrir ou de redécouvrir le travail d’excellence de ces deux artistes, ainsi que la mise en scène particulièrement harmonieuse de leur œuvre. 
Jean-Marie PETITHON – artiste peintre
Artiste rouennais, connu et reconnu, Jean-Marie PETITHON est l’un de nos coups de cœur qui nous accompagne depuis l’ouverture de la galerie. Son travail évolue au fil du temps et s’il demeure figuratif, il n’est pas loin de l’art abstrait, il nous conduit à l’essentiel. Alliant la sobriété et son sens de la synthèse il fait souvent merveille. Il épure le paysage de tout détail anecdotique pour n’en livrer que la quintessence, l’image silencieuse, magnifiée. Il laisse au spectateur la liberté de voyager dans cet « espace «  à sa guise en respectant le pouvoir d’abstraction et le besoin de réalité de chacun, amateur de vécu comme amateur de rêves. Un univers poétique et secret où nous pouvons nous immerger à l’infini, un artiste authentique.
Avec le temps sa peinture est devenue de plus en plus sobre et raffinée et pour exprimer une idée avec force, il n’a pas besoin d’une forme compliquée. Il retire ce qui est inutile car avec simplicité il peut dire plus de chose. Il y a des formes qui existent dans la nature mais d’autres restent éternellement nouvelles…
Il laisse remonter la lumière intérieure dans le silence, alors dans une évanescence des choses naissent de nouveaux territoires. Il nous livre des moments intimes de sa réflexion.
Il ne cherche pas un style, il a trouvé son identité. Une invitation à la méditation.
___________________
« Les paysages : entre terre et mer accorde aussi une large place aux peintures (reposante) de JM PETITHON, dont les paysages épuré aux couleurs étagées qui se fondent les unes dans les autres apportent paix et sérénité.
L’immensité d’un ciel assombri, une ligne de lumière, les contours vagues d’une demeure qui peut être un bosquet, un immense champ vert, les courbes noires d’une colline, une figuration (abstraite) dans laquelle il fait bon se ressourcer. »                          Elisabeth LEBOURGNE – Critique d’art - les affiches de Normandie 2011
 
« Abstraits les paysages de Jean-Marie PETITHON ? Pas tant que cela en vérité. Il n’est guère difficile d’y voir le ciel à la tombée du jour et la ligne d’horizon qui délimite deux univers. Cet art du dépouillement, du geste minimal, de la suggestion poétique dénote un sens élaboré de la composition. Dire le plus avec le moins n’est pas donné à tout le monde. Allant à l’essentiel, Petithon laisse au public cependant toute liberté d’interpréter ce qu’il donne à contempler, cette météo tout intérieure. Ces paysages ne sont-ils pas comme une manière d’autoportraits ? »                                                                            Luis PORQUET, critique d'art – Les affiches de Normandie
 
« Sympathique, souriant, dévoué... Un artiste n'est pas tenu à réunir ces qualités, mais lorsqu'un peintre possède ces vertus en plus de son incontestable talent, comment ne pas penser à Jean-Marie PETITHON, cet inlassable créateur et chercheur qui réussit avec brio, à transmettre des œuvres audacieuses et sereines, d'un abouti remarquable et toujours apprécié.  
Apparemment secrète, cette peinture parvient à accorder intimement la réflexion de l'artiste, à son évocation la plus surprenante, la plus chaleureuse et la plus généreuse.
Et puis, c'est toujours avec un profond intérêt que l'on découvre les œuvres de Jean-Marie PETITHON, intelligemment construites, subtilement étagées en séduction et en mystères, en craintes ou en apaisement, grâce à ses couleurs profondes sur une matière magistralement travaillée par laquelle s'opère la magie du charme et l'aboutissement de la compétence artistique. »                                                       André RUELLAN, critique d'art

Marc TOURET : sculpteur

De formation littéraire et de passion « bricolière », Marc Touret s’est toujours fabriqué des trucs et des machins pour s’inventer des aventures d’enfant timide, sans bouger de sa cabane ni, plus tard, de son atelier. Et voila comment on devient sculpteur avec trois bouts de bois, deux clous rouillés et un marteau.
Et, alors...Après la taille du bois et de la pierre, par le biais de la céramique et du plâtre armé, Marc Touret s’est très tôt orienté vers le travail du bronze à cire perdue directe dont il assure la composition des cires originales, la ciselure et les patines.
Ensuite, il élabore et met au point sa technique de la cire armée monumentale.
Parallèlement, il organisation et anime de nombreuses expositions de sculpteurs (notamment: Volti, Adami, Subira-Puig, Roseline Granet, Székély, puis rencontre Henri Moore dans son atelier près de Londres...)
Il crée la Triennale de Sculpture Monumentale de Mantes avec la participation d’entreprises internationales comme Sulzer, Ciments Français, Aérospatiale, Dunlop, St Gobain, Buffet-Crampon etc...)
Il participe à de nombreux salons parisiens, exposition en galeries tant à Paris qu’en Province et en Europe.
Actuellement, il est membre du bureau du Salon Comparaisons. Responsable du groupe “Singulière Sculpture”, pour Art en Capital, au Grand Palais.
Depuis quelque temps, ses recherches s’orientent vers un mortier de papier à modeler, afin de gagner en liberté dans les créations de grandes dimensions.
Il est également l’auteur de deux livres : « Saint Parfait » ainsi que de « Séminariste ».
_______________
 
 
« Des poupins en landaus et des rêves en lambeaux. Tout un monde paumé qui  s'étonne d'être là, prenant le frais dans les allées des villes ou attendant on ne sait  quoi. Un beau tramway nommé délire  qui emporte sa cargaison : des passagers comme vous et moi. Le chauffeur sait-il  seulement où se trouve le terminus ? Des êtres de chair et de sang, des apparences.

Un pigeonnier pour amoureux transis d'effroi, sans graines.
Et le destin s'engrène, égrenant sa rengaine.
Un oiseau rare parade: une femme en majesté, trônant sur une baudruche.
L'impuissance de la boursouflure.
La saveur « so british » de l'absurde démasqué. Qui domine et qui perd ?
Tel  se présente le monde drolatique et touchant du Marc Touret, l'homme au visage d'apôtre sans illusion et sans mission. Le regard de l'artiste jubile, se moquant parfois de lui-même.
Ses œuvres nous renvoient à notre quotidien qui n'est pas vraiment flamboyant. Touret revisite les mythes.
Celui de la vitesse qui raccourcit le temps.
Qu'est devenue la vie dans cette pantomime, cette déambulation débridée d'aujourd'hui? Un concept privé de sens, une coquille vide de sang, une exclusion sans merci.
Touret  combat  avec  des  armes nuptiales.
Celles du rire et de la tendresse, celles de l'Homme, tout simplement. »
 
                                                               Luis PORQUET critique d’art – Les Affiches de Normandie
 
 
 
 
 
Principaux Salons :
 
ART EN CAPITAL, GRAND PALAIS PARIS.
COMPARAISONS. Quai Branly Paris
MAC 2000. Porte d’Auteuil Paris
SALON D’AUTOMNE.
ARTISTES FRANÇAIS.
LES CENT NEUF.
JARDIN DES  PLANTES.
FIGURATION CRITIQUE.
GROUPE OBLIQUE.
ORANGERIE DE MEUDON. Hommage à Clémenti.
MACY  Mouvement d’Art Contemporain en Yvelines. Rosny s/Seine
L’USINE À ZABU
ARTCITÉ. Fontenay/s Bois
CHATEUNEUF EN THIMERAIS. Invité d’honneur
SALON DE SANNOIS. Invité d’honneur
SALON D’ELBEUF. Invité d’honneur
SALON DU VESINET. Invité d’honneur
ABBAYE AUX HOMMES, Salon de CAEN. Invité d’honneur
MUSÉE DE VERNON MACY.
SALON DE VIROFLAY. L’Écu de France.
CHÂTEAU ET JARDINS DE BOIS GUILBERT
SALON DE CHOLET invité d’honneur
SALON DE L‘ÉCOLE FRANÇAISE, La Madeleine, PARIS. invité d’honneur
SALON DE LYONS LA FORÊT.
SALON DES BAS NORMANDS. Invité d’honneur
 
 
Acquisitions publiques :
 
. BERCES, Abbaye de Jumièges MONUM. (Installation)
. SPIRALES, Ciments CALCIA, Siège des Technodes
. INNOVA 2000. Création du Trophée des Industriels
. CITOYEN, Grand bronze Hôtel de Police de CAEN.
. EUROPE, Grand bronze, jumelage NEUNKIRCHEN
. SPIROMOBILE, Bronze monumental. Collège de GASSICOURT
. VIRGIN, Grand bronze. Collège de ST-GERMAIN-LES-ARPAJON
. ARBRES SOLEILS, Réalisation de sculptures monumentales Val-Fourré
. L’AFFICHE Bronze, acquisition du Musée de Cholet
. GYNÉCÉE Bronze, acquisition de la ville de Guyancourt
. L’EXTASE Bronze, acquisition de la ville de Poiré sur Vie